BLOG

Événementiel + Sport + solidarité = tiercé gagnant

Les organisations innovantes savent combien il est important de tenir compte d’une part de l’épanouissement de leurs salariés ou de leurs membres, et d’autre part d’avoir un impact positif sur leur écosystème.

Organiser, sous traiter ou encore faciliter l’accès des équipes, clients ou donateurs à des événements sportifs et solidaires permet de motiver, fédérer, gagner en visibilité et en impact.

L’individu et le collectif sont au cœur d’une dynamique bénéfique pour chaque partie prenante : organisateurs, sponsors, associations avec au centre l’homme et la femme rayonnant dans l’effort.

(Se) mobiliser

La mobilisation est au cœur de tout événement et de tout rassemblement. Elle revêt un goût encore plus particulier lorsqu’il s’agit de faire un effort intensif pour une cause. L’événementiel sportif et solidaire naît d’un désir. Un désir mu par l’amour de l’humain, la révélation et la mise en lumière de ses potentialités. Dans un monde qui opère en version accélérée, et semble subir des changements cruciaux pour l’avenir des espèces peuplant la planète, il est fort probable que certains d’entre soient capables de sortir la tête de l’eau plus aisément face aux changements.

Qui sont ces personnes ? Ce sont celles et ceux qui sont doté de soft skills (compétences humaines, personnelles et sociales)  en particulier : la capacité d’adaptation, l’esprit d’équipe et la créativité, dont nous parle notre cher Ken Robinson dans son fameux discours au TedX.

Si on les décline dans le domaine du sport, on peut dire qu’il s’agit de savoir sortir de sa zone de confort et de coopérer pour atteindre son objectif. Au final c’est un apprentissage, non pas d’un savoir-faire mais d’un savoir-être. Mais ce n’est pas tout : le driver qui permet le déclenchement, c’est le désir, la soif du dépassement de soi et la volonté d’aller encore et toujours plus loin, seul.e ou à plusieurs.

On ne parle pas ici des sports extrêmes qui font grimper notre niveau d’adrénaline :  à ce niveau, un simple trailer comme celui de  l’excellent documentaire « Free Solo » réalisé par National Geographic suffit à nous scotcher. Ah ! Vous ne l’avez pas vu ? Bon aller, on fait une pause lecture pour se laisser suspendre dans le vide aux bras de Alex ;

Relever un défi, ensemble

Non, ici on parle d’un dépassement de soi accessible à tout un chacun.e, d’un challenge dont les bénéfices vont à notre corps, à notre coeur, à notre esprit mais aussi à autrui. Juste un peu. Qui plus est : lorsqu’elle est vécu entre collègues ou entre amis pour une cause, l’expérience est d’autant plus riche : son impact est décuplé.

C’est toujours avec un regard holistique, éthique et systémique que nous envisageons notre activité dans l’événementiel. Le duo sport + solidarité est à tous les coups gagnant : ces deux thématiques permette d’appréhender des changements notoires sur les plans professionnels, personnels, environnementaux et sociétaux.

Crédit photo : Courir pour elles 2019

Mais comment se lancer ? Que vous soyez une association ou une entreprise, il y des étapes clés à prendre en compte.

Procéder par étape

Etape 1 : RÉGLEMENTATION
S'informer auprès des administrations afin de suivre les procédures et d'obtenir les autorisations requises. Ce volet dépend bien entendu du type de manifestation (indoor-outdoor-nombre de personnes, accessibilité). L'organisateur a des responsabilités et des obligations.
Etape 2 : CLARIFIER L IDÉE, FAIRE UN ETAT DES LIEUX
On pose les fondations : quoi(objectifs), quand (planification), pourquoi (finalités), qui (acteurs et parties prenantes), comment (lieu, modalités), combien (budget) ? Anticiper le avant, pendant et après.
Etape 3 : QUI FAIT QUOI ?
Faire le grand saut implique de bien ficeler son projet. On rentre dans la répartition des rôles si crucial pour toute gestion de projet
Etape 4 : COMMUNIQUER
Faire savoir et mobiliser, une étape cruciale pour la réussite du projet. C'est le moment de mettre en place votre plan de communication événementiel
Etape 5 : C'est le JOUR J !
C'est une affaire de logistique, de réglage et de gestion des imprévus. Et puis on se retrousse les manches pour le démontage (à moins que l'on est un super prestataire), on remercie, et on échange (le moment le plus sympa)
Etape 6 : EVALUER
Ce point est souvent délaisser ou mal préparer alors qu'il permet de mesurer l'impact, de rendre compte, de mettre en avant les forces et points d'amélioration à considérer pour une prochaine expérience. On utilise des indicateurs objectifs (quantitatifs) et subjectifs (qualitatifs). Le bilan est une phase riche et constructive. Elle fédère la communauté.

Tenter l'expérience

Si vous êtes allés jusqu’au bout de l’article, c’est que vous vibrez comme nous. Le sport et la solidarité sont des valeurs importantes au sein de notre collectif. Etre entrepreneur, c’est une aventure en soi et vous nous direz, nul besoin de relever des défis : entreprendre cela en est un !  Mais ouvrir des voies, explorer, partager, c’est co-entreprendre, donc aller plus loin dans sa démarche.

Chaque année nous partageons nos compétences bénévolement en accompagnant une initiative qui nous touche. Notre goût de la marche nous a mené jusque dans les coins reculés des magnifiques chaînes montagneuses du Maroc. La-bas, rien n’est plus inspirant que gravir les sommets arides ou enneigés, suivant la saison, du Haut Atlas. Mais bas de la vallée des Aït Bouguemez, nous avons fait un constat : les déchets sont de plus en plus présents, de même que le choix de la monoculture.

Parce que l’éco-tourisme est une évidence, nous avons souhaité contribuer à notre manière. Découvrez comment et embarquez avec nous pour le #greencharitychallenge du 12 au 19 Juin 2019.

#greencharitychallenge

Grimpe avec nous et porte la démarche #zerodéchet jusqu'à 4000m
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.