BLOG

NOSC, partenaires du Green Charity Challenge

Lorsque l’on est engagé et que l’on cherche à porter l’éthique de la tête aux pieds, on est souvent démunis : comment trouver les vêtements et chaussures adaptés ? Fort heureusement, la mode éthique commence à faire des émules : de plus en plus de marques alternatives voient le jour en France et dans le monde. Elles se proposent de faire la différence, à l’heure où l’industrie de l’habillement est considérée comme plus polluante que celle des transports !
Nous avons rencontrés l’une de ces marques dans le cadre du #greencharitychallenge organisé au Maroc en juin prochain. Sportifs et engagés, nous recherchions des partenaires éco-responsables présents sur notre territoire. Nous avons découvert NOSC lors d’un événement autour de l’entrepreneuriat et avons été conquis. 
Puisant ses origines dans les montagnes alpines, mais aussi dans les lignes architecturales urbaines, les collections de NOSC sont parfaitement adaptées aux pratiques du sport tout en étant éco-responsables.  
Rencontre avec Nathan Vitu, co-fondateur.

Tout d’abord, comment est née la marque ?

« A l’origine de NOSC on est trois créateurs, Loïc, Maugan et moi-même, Nathan, J’ai initié l’idée. J’ai fait du ski de fond pendant une dizaine d’années. Je pratique à présent le triathlon et je me suis toujours dit que les produits que je portais lors de ces pratiques sportives intensives et régulières n’étaient pas éco-responsables. Cela me gênait. J’ai rencontré Loïc et Maugan à la fac en troisième année de licence. Un concours d’idée avait été organisé, on s’est donc lancé  dans ce concours et présenté NOSC : le concept a plu ! Le concours a bien fonctionné, pour nous puisque nous avons remporté le prix du public. On a réalisé qu’il y avait peut-être quelque chose à faire en essayant d’aller un peu plus loin et de pousser un peu plus notre idée. La naissance de la marque a eu lieu grâce à cette rencontre et cette envie de partir à trois dans cette aventure. »

Crédit photo : NOSC

Peux-tu me dire comment est né votre premier produit ?

« Pour le premier produit, la conception fut assez longue : on était en troisième année de licence et on avait aucune idée des matières à privilégier : recyclées, naturelles ? On ne savait pas trop. On avait plein d’idées mais on ne savait pas vraiment par où commencer. On a demandé à des gens qu’on ne connaissait pas du tout, on a fouillé un peu partout, on a trouvé des matières pour réaliser notre premier prototype, grâce à Mathilde Masson, une modéliste qui nous a fait des protos papier, etc. Il s’est avéré que cette première matière n’était pas adaptée pour le sport, c’était très bien pour le lifestyle mais pour le sport c’était très compliqué. On a donc décidé de changer de matière. La période qui a suivi fut un peu creuse : nous devions géré nos cours et notre passage en master. En juin 2018, on a fait valider par un bureau d’études nos premiers produits avec nos premières vraies gradations et une matière vraiment adaptée pour le sport. Là on s’est dit : bingo on y va. On a pu lancer notre campagne de crowdfunding dans la foulée qui s’est terminée en juillet 2018. Les 6 mois suivants ont été consacrés à la production de notre première collection : des t-shirts manches courtes, des t-shirts manches longues et des tours de cou. »

Crédit photo : Doytcheva

Quels engagements portez-vous à travers la marque ?

« Le projet est basé sur trois piliers qu’on essaye de suivre et de construire au fur et à mesure. Le premier pilier c’est le pilier technique. On s’adresse à des sportifs qui sont actifs (randonnée, course à pied, musculation, yoga, etc.) L’idée c’est de proposer un produit qui soit adapté à leurs pratiques. Deuxièmement, il y a le pilier éco-responsable qui est un pilier central du projet, notamment sur les matières, qui ne sont que des matières soit naturelles, soit certifiées, soit recyclées. Nous appliquons ces critères sur l’ensemble des produits proposés. Le dernier pilier consiste à favoriser l’humain et le local : produire au plus proche du lieu de vente, avec des personnes bien traitées, des personnes que l’on connait dans des usines que l’on a visitées. Par exemple, pour une vente en France on a tout ce qu’il faut en France ou dans les pays alentours comme l’Italie ou le Portugal. Inutile d’aller à l’autre bout du monde pour faire un t-shirt. C’est vraiment important pour nous.

Notre première collection a été réalisée en France, en Rhône-Alpes : tissée à Lyon, confectionnée à Valence et imprimée à Annecy soient 300 km entre les différents partenaires : c’est très local ! La deuxième production se fera au Portugal car nous allons utiliser une matière révolutionnaire conçue à partir d’huile de ricin. Nous utilisons une technologie qui n’existe plus en France, la technologie Seamless (sans coutures). C’est comme une imprimante 3D mais faite pour le tissu. La pièce est tissée en tube ; les usines françaises n’utilisent plus cette technologie-là malheureusement. Nous sommes donc obligé de produire au Portugal. On a travaillé avec des allemands, mais les usines ont fermé donc on a dû changer notre fusil d’épaule. »

Crédit photo : NOSC

Pourquoi est-ce important de collaborer avec des projets comme le Green Charity Challenge  ?

« Dans le secteur des services, c’est assez difficile de trouver des agences et des projets qui se revendiquent engagés sur tout le process. Le positionnement d’Ethical Minds et du trek solidaire nous ont forcément parlé. Accomplir des choses qui ont du sens et organiser un événement sportif en accord avec ses valeurs nous parle, puisque c’est clairement aussi pour cela que nous avons  créé NOSC. Si on peut aider et participer à notre échelle avec nos moyens sur de tels projets, c’est génial. Il est intéressant pour nous de faire découvrir de telles initiatives, à défaut de pouvoir nous y rendre en juin. Le fait que l’agence soit lyonnaise, en terme d’ancrage local, c’est très pertinent pour nous. En plus ça nous permet de tester les produits dans des conditions extrêmes donc on retrouve que du positif dans ce partenariat. »

Dans le cadre du #greencharitychallenge, NOSC propose un code de réduction de 15% sur leurs t-shirts pour les participants du trek. 

Nous sommes fiers de collaborer avec une jeune entreprise de notre région, qui partage les valeurs que nous véhiculons à travers nos actions.

Pour en savoir plus et découvrir l’offre de la marque NOSC : www.nosc-sport.fr

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.